Les bienfaits de l'arrêt du tabac

Arrêter de fumer présente de multiples avantages, notamment au niveau de votre santé : voici les principaux bienfaits à court, moyen et long terme de l’arrêt du tabac.



Des bienfaits à court terme

Seulement 20 minutes après votre arrêt du tabac, votre pression sanguine et votre rythme cardiaque reviennent à la normalité. Après 8 heures d’arrêt, la quantité de monoxyde de carbone dans votre sang a diminué de moitié. Vos muscles reçoivent, à nouveau, l’oxygène nécessaire à la production d’énergie. La fatigue chronique et les maux de tête disparaissent.


Au bout de 24 heures, le risque d’infarctus commence à diminuer. Vos poumons éliminent le mucus et les résidus de fumée. Vos artères sont désobstruées : le sang circule de manière fluide vers votre cœur et vos autres organes. Vos sens du goût et de l'odorat réapparaissent 2 jours après votre arrêt. Votre bouche est moins sèche. Vos terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser : vos papilles sont moins enflammées, plus irriguées et retrouvent leur sensibilité.


72 heures se sont écoulées depuis cette dernière cigarette : respirer vous est plus facile. Vos bronches commencent à se relâcher. Votre capital énergie grandit.


Des bienfaits à moyen terme

Depuis que vous avez arrêté de fumer il y a 1 mois, vous avez meilleure apparence. Votre peau continue de se désintoxiquer des effets néfastes causés par la cigarette. Vos dents sont plus blanches, votre haleine plus agréable. Dans les mois qui suivent, vos cils bronchiques, qui ont pour rôle d’expulser le mucus hors de vos poumons, repoussent. Votre voix redevient plus claire.


En 1 an, le risque d’infarctus a été divisé par 2. Votre taux de bon cholestérol remonte. Votre sang coagule normalement. L’inflammation de vos vaisseaux sanguins disparaît. Le risque d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) devient semblable à celui d’un non-fumeur.

Des bienfaits à long terme

Cela fait 5 ans maintenant que vous avez choisi de redevenir libre. Le risque de cancer du poumon a été divisé par 2. Les risques de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas ont également fortement diminué. Le risque d’infarctus devient équivalent à celui d’un non-fumeur.


Au bout de 10 ans, le risque de cancer du poumon est semblable à celui d’un non-fumeur, votre espérance de vie redevient identique à celle d'une personne n’ayant jamais fumé, et 15 ans après votre arrêt du tabac, le risque de crise cardiaque est semblable à celui d’un non-fumeur.


Vous disposez désormais d’éléments importants qui vont vous permettre de suivre et de constater, dans le temps, l’évolution de votre état de santé général.


CONTINUER VERS HYPNOSE TABAC

COORDONNÉES & HORAIRES

06 11 66 52 50

 

208, route de Toulouse - 33130 BÈGLES

Lundi au vendredi : 08h30 - 19h30